Site de ressources sur la culture Africaine
Le Nègre ignore que ses ancêtres, qui se sont adaptés aux conditions matérielles de la vallée du Nil, sont les plus anciens guides de l'humanité dans la voie de la civilisation Cheikh Anta Diop
31/03/2017 
09:15 

Stef
  Cheick Oumar Camara Historien, poète, et journaliste à la r-t-g
Bonjour à tous Suite au message d'un internaut de Colombie en recherche d'info sur Cheick oumar Camara Journaliste chercheur, conteur et poète guinéen animant une émission culte à la R-T-G "Un Con
07/03/2017 
17:42 
2 Com
Stef
  Qui a tué Thomas Sankara
La vérité fera t-elle jour ?
  
13/10/2015 
23:27 
2 Com
Stef
  Redécouverte de l'histoire africaine: Ou, quand et comment a commencé l'esclavage en Afrique?
Plusieurs questions me taraudent en cette belle fin d’année 2015 ; Plutôt historique et concernant l’esclavage en Afrique, ou du moins la traite négrière : Ou, quand et comment elle a commencé ? Ca
13/10/2015 
11:13 

jofeklgn
  René Vautier "Afrique 50"
à regarder et écouter
  
04/01/2015 
23:26 
4 Com
Stef
  Yessss!!!!!
Donaba est revenu. Merci Steph !!!!!
25/05/2014 
08:23 
1 Com
Stef
  La guerre du fer en Guinée-Conakry
France inter à diffusé ce samedi une émission sur la guinée et ces richesses naturelles, je vous laisse le lien pour réécouter ce travail journalistique, permettant une meilleur compréhension des événement pass
22/10/2013 
09:15 

Stef
  Recherche d'informations sur la région de TRON en haute guinée: qu'est-ce qu'un tronka?
Né hors de la Guninée résident en France je suis désireux de découvrir et faire découvrir la région de TRON. J'aimerais recevoir à travers ce forum des inform
15/11/2011 
21:00 
15 Com
Bak
  Take et Marakadon
Bonjour à tous, je cherche une information depuis pas mal de temps à laquelle je n'arrive pas à trouver de réponse, peut être que l'un de vous pourra éclairer mes Lanternes. Je voudrais connaître la diff
14/01/2011 
08:41 
4 Com
Brunobé
  Mangala CAMARA R.I.P.
Je tenais à rendre un hommage vibrant comme sa voix si spéciale à Mangala qui vient de nous quitter , heureusement quelques cds ont pérénisés la voix si émouvante de ce grand artiste .
03/12/2010 
10:42 
2 Com
Brunobé
1 2 3 4 5
Voir : Histoire Sounjata

d'après Youssouf 'tata' Cissé,"La charte du Mandé" chez albin michel
qui est la traduction du récit de Fadjimba Kanté recueilli en 1965.
Fadjimba Kanté qui était alors le patriarche des forgerons de téguè-koro, et chef de la " confrérie des chasseurs " de cette localité du cercle de kankaba.
répondant à la question " quelle est, selon vous, l'œuvre majeure de la confrérie des chasseurs ", il répondit : " l'abolition de l'esclavage. "
Il l'attribut à la présente charte, appelée d'abord donsolu kalikan, "serment des chasseurs", puis dunya malikan, " injonction au monde" puis proclamée solennellement à dakadjalan le même jour que l'intronisation de soundjata sous le nom de manden kalikan "serment du mandé ".
c'était en 1222 année du passage de la grande comète de halley qui illuminait le ciel du Mali
ce sont les chasseurs qui sous le nom de Sanènè ni Kontron denw "les enfants de Sanènè et Kontron", conçurent la présente charte (Sanènè et son fils Kontron ne sont d'aucune race : ils sont l'incarnation des vertus humaines , portées au plus haut degré d'expression.)


pour exemple voici les deux premiers textes de cette charte
les enfants de Sanènè et Kontron déclarent :
toute vie humaine et une vie,
il est vrai qu'une vie apparaît à l'existence avant une autre vie,
mais une vie n'est pas plus " ancienne ", plus respectable qu'une autre vie,
de même qu'une vie ne vaut pas mieux qu'une autre vie.
les enfants de Sanènè et Kontron déclarent :
toute vie humaine étant une vie,
tout tord causé à une vie exige réparation.
par conséquent,
que nul ne s'en prenne gratuitement à son voisin,
que nul ne cause du tort à son prochain,
que nul ne martyrise son semblable.

Youssouf 'tata' Cissé :
-"la charte du mandé reflète manifestement la situation qui prévalait à l'époque en afrique de l'ouest, notamment au Mandé.
En effet, avec l'expansion de l'Islam et sa conséquence indirecte sur le plan social, l'esclavage, la capture et la vente de l'homme par l'homme étaient devenues un fait banal….
L'on comprend dès lors que la volonté clairement exprimée par les "chasseurs" d'abolir la capture et la déportation des hommes vers le nord musulman du pays ne plut point au puissant du moment.
Devant la levée de boucliers qui s'ensuivit une seule action prévalait au yeux de Soundjata et ses compagnons : la lutte sans merci contre les esclavagiste d'où qu'il viennent."

d'après D.T .Nniane "histoire général de l'afrique" volume 4 chapitre 6( unesco)
-"les Keita rattachent leurs origines au compagnons du prophète et muezzin de la communauté musulmane : Bilal Ibn Hamana, dont le fils Lawalo serait venu jusqu'au Mandé où il devint roi de la région du Kiri, il eu pour fils ainée Kalabi Bomba père de Mamadi Kani.
Mamady Kani inventa le sîmbon, sifflet de chasse : à l'aide de ce dernier il entrait en communication avec les génies de la forêt et de la brousse. Ses disciples étaient si nombreux qu'il les réunit pour former une armée redoutable. Grâce à son armée, il devint roi d'un vaste pays.
Après sa mort, c'est son fils ainée qui lui succéda. les gens du pays et des autres royaume surnommèrent ses descendants : Keyéta, c'est à dire " héritier ", qui devint le nom de famille keïta."

ainsi toutes les traditions mettent l'accent sur l'introduction précoce, de l'islam au Mande et sur le rôle déterminant des chasseurs dans son essor."

-"l'enquête auprès des forgerons Kante révèle la raison éventuelle de l'opposition de Soumaoro Kante au mande et aux Soninkés : il était un adversaire acharné du trafic d'esclaves en même temps que de l'Islam."

Konaté Diabala "Soundjata Keïta" musée des arts d'Afrique et d'Océanie
"Soumaoro était un grand sorcier, il était aussi maître du fer et roi des forgerons…"

Abdoulaye Diarra "la danse des chasseurs" les films du villages
"Soumaoro dont la défaite fût à l'origine de l'exode Sosso, et sans doute de leur constitution en une caste endogame, jouit d'une image très positive auprès des chasseurs(pour ses pouvoirs occultes) et des forgerons."

Nambala Kante "forgerons d'Afrique noire" l'harmattan
"les récits varient surtout selon qu'ils ont été transmis par les griots, payés par les empereurs et les princes pour glorifier et asseoir idéologiquement leur pouvoir, ou par les forgerons, qui se sentent plus proches de soumaworo et du peuple laborieux de nos pays"


d'après ces différentes sources :
la lutte contre l'esclavage a été initié par les chasseurs et les forgerons.
Soumaoro combattait l'esclavagisme et l'Islam qui en était la source.
Soundjata combattait l'esclavagisme avec l'aide des chasseurs tout en étant musulman.

questions ?
quelle était la place de l'islam dans la coalition de Soundjata face à Soumaoro ?

comment les Kante, famille de forgerons et de Soumaoro ce sont ils retrouvés auprés de Soundjata dans sa lutte contre l'esclavage dés l'intronisation de Soundjata en 1222 (année où la grande comète de Halley illumine le ciel du Mali), c'est à dire 13 ans avant la défaite de Soumaoro, ou 5 ans suivant les écrits qui datent l'intronisation de Soundjata en 1230 ?
  La charte du Mandé ...      
Stef  Posté le 01/01/1970 01:00
Jpouil  Le 17/09/2004 15:18  


Ne pas répondre a un sujet ne signifie pas forcement s'en desinterresser !!

Pour ma part je ne possède pas encore les éléments necessaires a une reponse cohérente et constructive.

Par contre pour ceux qui tout comme moi sont interressés par le sujet et peuvent degager du temps apres le Dalamon de Baro, et faire un tour au colloque scientifique sur les Etudes Mandingues qui aura lieu à Kankan courant juin 2005.
Je pense qu'on pourait y trouver nombres de personnes capables de prendre position sur le sujet.

A plus.

Jpouil


Jpouil  Le 04/10/2004 12:04  


Et oui, c'est encore moi !

Pour faire avancer le sujet, je suis tombé sur la transcription des 44 articles de la charte du mandingue ( effectuée en 1998 a Kankan).

L'article 20 traite justement de la condition des esclaves.

Voici le lien vers ce fichier word hebergé chez Afrik.com:

charte du Manden chez Afrik.com

A plus,

Jpouil.


Stef  Le 05/10/2004 01:22  


C'est super, grand merci jpouil
il y a là, tout les historiens connu de guinée et de la région, bien sûr Cheick oumar Camara était parmi eux , tu as d'autre perle comme celle là!

Donc c'est en 1236 à Kouroukan Fouga (actuel cercle de Kangaba en République du Mali) après l’historique bataille de Kirina et la défaite de Sumaouro Kante.

L'esclavage était bien présent...mais était il ce que nous en avons fait ?
La charte est belle et pleine de sagesse, elle s'adapte et adoucit le monde qui l'entoure, elle mérite bienencore toute notre étude
bien à vous

Jpouil  Le 29/12/2004 17:13  


Bon, nous y revoila.

Toujours pas de réponse à apporter mes des éléments a appronfondir via le lien suivant.

Les travaux universitaires se (definits dans l'axe 2 du lien suivant) se trouvant en correspondance avec la présente recherche.

L'axe 2, "Reproductions et innovations dans les sociétés africaines (VIIIe-XXe siècles)", est focalisé sur l’histoire ancienne et s’articule autour de projets régionaux

http://mald.univ-paris1.fr/axes/axe2.htm

Bref, des liens, des pistes, des contacts potentiels.

... a voir.


A plus,

Jpouil